Archives de catégorie : Philosophons !

Cinquante nuances de Saint-Gély (1/2)


Dans les années 1950 et 1960, les héroïnes de films historiques « en costume », connurent une surenchère de violences. Caroline de Bièvre (Martine Carol) est violée par le postillon Jules (Alfred Adam) pendant les journées révolutionnaires. Plus tard, arrêtée par les … Lire la suite

Publié dans Nouvelle génération, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Pour Noël, plutôt que la dinde, essayez le lapin


Visiblement, Tout va bien mon lapin ? (éditions Le Tripode, 2020) s’inscrit dans la suite du Coup du lapin et autres histoires extravagantes (Le Tripode, 2018). Et, visiblement aussi, il aura une suite annoncée à la dernière page : « Tremblez, on reviendra ». … Lire la suite

Publié dans Nouvelle génération, Passerelles entre les arts, Philosophons ! | Tagué | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Le Nationalisme adultérin


En 1931, L’Amour à l’américaine (de Claude Heymann) propose une vision humoristique des mœurs d’outre-Atlantique, toute empreinte d’un matérialisme apparent. Ainsi, le film est l’histoire de Maud Jennings (Andrée Spinelly), une jeune et riche américaine, qui se réveille alors que … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons !, Politique & Société | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Covid-19 et cinéma/ L’impossible déconfinement de “Tremors” (de Ron Underwood, 1990)


C’est l’histoire de deux mecs confinés au milieu de nulle part dans le désert du Nevada et qui voudraient s’en aller mais qui reviennent toujours. « Nulle part », c’est le petit bourg de Perfection avec ses 14 habitants bien stéréotypés qui, … Lire la suite

Publié dans Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] De l’usage de la gynécologie


En 1995, Élie Semoun crée le personnage de Cyprien dans Les petites annonces d’Élie. Cyprien porte de grosses lunettes de myope, a des cheveux gras et une dentition repoussante. Il prétend avoir fait des études de gynécologie et invite les … Lire la suite

Publié dans Philosophons !, Politique & Société | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Les trains de la libération


À la fin de La folle ingénue (Cluny Brown d’Ernst Lubitsch, 1946), Cluny Brown (Jennifer Jones), servante chez Lady et Lord Carmel, court à la gare remercier leur hôte étranger, Adam Belinski, qui lui a offert une paire de bas … Lire la suite

Publié dans Philosophons ! | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Des faubourgs à Bobino, deux versions de la chanson : « Entre Saint-Ouen et Clignancourt »


Au gré d’une petite recherche sur les chansons d’Édith Piaf, nous nous sommes aperçus que deux versions du texte du titre assez célèbre Entre Saint-Ouen et Clignancourt se retrouvaient indifféremment sur la toile, sans la moindre explication, ni référence à … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Ces maris qui choisissent des maîtresses exotiques


Dans Domicile conjugal (de François Truffaut, 1970), Antoine Doinel, marié à Christine Darbon (Claude Jade), est recruté pour manœuvrer des maquettes de bateaux dans un bassin artificiel d’une usine hydraulique. C’est là qu’il fait la connaissance de Kyoko Yamata (Hiroko … Lire la suite

Publié dans Passerelles entre les arts, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

« Dites-lui que je l’aime » de Clémentine Autain


Parce que sa fille lui demande de voir sa grand-mère, Clémentine Autain, la narratrice de Dites-lui que je l’aime (Grasset, 2019), s’embarque dans l’évocation de sa mère. Le chemin parcouru est une histoire et même une belle histoire de transmission. … Lire la suite

Publié dans Nouvelle génération, Philosophons !, Pipole | Tagué , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Pour la « Nouvelle Vague » ou le « Cinéma de papa », le viol n’est qu’un phénomène rural


La culture du viol a été définie par Louise F. Fitzgerald et Kimberly A. Lonsway : il s’agit des « attitudes et croyances généralement fausses, mais répandues et persistantes, permettant de nier et de justifier l’agression sexuelle masculine contre les femmes » (« Rape … Lire la suite

Publié dans Marre !, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[La Scène qui déchire] Des terroristes s’essaient à l’humiliation par le clown


Il parait que l’internet, dans ses recoins les plus sombres, livre des secrets pour fabriquer une arme, s’introduire dans des lieux interdits ou encore déjouer les services de sécurité. Le cinéma s’est aussi essayé depuis plus longtemps à cultiver un … Lire la suite

Publié dans Passerelles entre les arts, Philosophons ! | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Ces femmes fantasmées qui ramenaient les hommes à la maison


Dans La Collectionneuse (1967), Éric Rohmer raconte comment Adrien s’apprête à passer l’été avec Daniel, dans la villa prêtée par un ami. Adrien commence par dire au revoir à Jenny (Mijanou Bardot), sa compagne qui s’envole pour Londres. Alors qu’Adrien … Lire la suite

Publié dans Passerelles entre les arts, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un héros du XXIe siècle


La multiplication des possibilités de rencontres, de commencer et recommencer une histoire, de refaire sa vie, place chacun devant le fait d’assumer son choix sentimental, de renoncer (ou pas) aux facilités sociales et numériques même si, sous le soleil, l’herbe … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué | Laisser un commentaire

Si vous ne voulez pas écouter Victoire Tuaillon, lisez-la!


La journaliste Victoire Tuaillon a créé le podcast « Les Couilles sur la table » il y a moins d’un an pour recevoir et débattre avec celles et ceux qui réfléchissent « sur les masculinités, d’un point de vue féministe« . Le podcast, c’est … Lire la suite

Publié dans Nouvelle génération, Philosophons !, Produisons !, Think positive | Tagué , | Laisser un commentaire

[Chrono] La Mort vous va si mal


Les disparitions cinématographiques chronologiquement concomitantes permettent d’approcher les ressorts de la notoriété et de la popularité, de comprendre ce qui fait que l’actualité retient un nom et en passe sous silence un autre, mais elles permettent aussi de décrypter la … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons !, Pipole | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Comment la danse mène en prison aux États-Unis et en France


Dans les années 1950, deux films présentent une scène de danse féminine qui contribue au dénouement carcéral d’un des personnages desdits films. Ainsi, en 1950, Quand la ville dort (The Asphalt Jungle de John Huston) raconte comment un cambriolage raté … Lire la suite

Publié dans Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[La Scène qui déchire] De « La Comtesse noire » aux « Avaleuses », autopsie d’un titre


La Comtesse noire de James P. Johnson (version « pornographique »), l’un des nombreux pseudonymes de Jess Franco (version « érotique ») raconte le retour à Madère, terre de ses ancêtres,  d’Irina Karlstein (Lina Romay), dernière descendante muette d’une famille de vampires. Et cette … Lire la suite

Publié dans Philosophons ! | Tagué , , , | Laisser un commentaire

« 37°2 le matin », le « backlash » à la française


En 1991, Susan Faludi publie un essai intitulé Backlash, la guerre froide contre les femmes (Des femmes, 1993). L’auteure part du constat que « De nombreux signes témoignent d’une dégradation continuelle de la condition des femmes depuis le début des années … Lire la suite

Publié dans Marre !, Philosophons !, Politique & Société | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Ma sorcière mal aimée ?


Dans Sorcières. La puissance invaincue des femmes (La Découverte, 2018), Mona Chollet entreprend une réhabilitation réussie des sorcières, torturées, condamnées et exécutées jusqu’au XVIIe siècle, moins par un Occident médiéval et chrétien que par un Occident moderne, rationnel et toujours … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Nouvelle génération, Philosophons !, Think positive | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

La « Fin des grands récits » par Hergé, Jean-François Lyotard et Brigitte Lahaie


En 1979, Jean-François Lyotard publie La Condition postmoderne : rapport sur le savoir (Minuit) et les « grands récits » de la modernité en prennent pour leur grade ! Non, selon l’auteur, l’histoire de l’humanité n’est pas un long chemin vers l’émancipation. Il n’y … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué , , | Laisser un commentaire

Les 10 commandements vus de la barricade


En 2011, Yves Frémion écrit le « Manifeste de Barricade » à l’occasion de la sortie du numéro 1 du magazine dont il est rédacteur en chef et qui paraitra en 2011 et 2012. En 10 « banalités de base », il dresse la … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué | Laisser un commentaire

La Trilogie nocturne de Cléopâtre (1/2)


De 1953 à 1996, trois titres français de fictions étrangères mettent en scènes les « nuits » de Cléopâtre : Deux nuits avec Cléopâtre (Due notti con Cleopatra) de Mario Mattoli en 1953 [1] ; Les Nuits chaudes de Cléopâtre (Sogni erotici di Cleopatra) … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

La « Panne d’avenir » dans l’imaginaire des films de science-fiction


(Version écrite de l’intervention aux 24es Controverses européennes à Bergerac, le 10 juillet 2018) Comment le « déficit d’avenir » et la « panne d’avenir » se sont traduits dans certains films – un peu oubliés – de science-fiction au sens large, c’est-à-dire incluant -pardon pour … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Trilogie sadique et dénudée d’Audrey Campbell (2/2)


En 1964, Joseph P. Mawra réalise trois films racontant trois épisodes de la vie délinquante d’Olga interprétée par Audrey Campbell : La Maison de la honte (Olga’s House of Shame) en février [1] ; Les Esclaves blanches de Chinatown (White Slaves of … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

La révolution se la coule douce


Publié dans Passerelles entre les arts, Philosophons ! | Tagué , , | Laisser un commentaire

[La Scène qui déchire] Carole trahie moins par son indifférence et par sa poitrine


Dans La Comtesse perverse de Clifford Brown (alias Jess Franco, 1974), Carole (Caroline Rivière) rejoint l’île du comte Rabor (Howard Vernon) et de la Comtesse Ivana (Alice Arno)  Zaroff à la quête de sa sœur mystérieusement disparue. Elle est bien … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Drôle de culture dans « Drôle de drame »


En 1937 dans Drôle de drame, Marcel Carné met en scène l’opposition entre culture savante et culture populaire qui s’était déjà jouée près d’un siècle plus tôt à la Chambre des députés, entre 1843 et 1847. Et cette répétition vient … Lire la suite

Publié dans Passerelles entre les arts, Philosophons !, Think positive | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

De quoi la pop culture est-elle le nom ?


En France, à écouter la radio et à regarder la télévision, on a l’impression que la « pop culture », parfois seulement mentionnée avec le seul nom générique de « pop », est partout. Elle est devenue l’incarnation d’une culture sympathique et accessible. Les … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Les mots du cinéma, Philosophons ! | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Same player shoot again !


« Il est grand temps que je me rattrape ». C’est par ces mots que commence le sursaut de l’héroïne de J’avais 15 ans en 68 de Catherine Beaunez… avec cette impression d’avoir manqué quelque chose, d’être passée à côté de l’événement, … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué | Laisser un commentaire

[Chrono] 1975/ Le premier « Festival international du film pornographique » à Paris récompense « Le Sexe qui parle »


À l’heure où Paris n’en finit pas d’être candidat (coupe du monde de rugby en 2023 ;  Jeux olympiques en 2024 et, jusqu’à peu, exposition universelle 2025), souvenons-nous que la capitale française avait déjà été à l’honneur en 1975 lorsqu’elle accueillit … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire