Archives de catégorie : L’Envers du décor

Clichés sexistes et cinéma français (2) : la « compétence » de la femme


Dans Parole de flic (de José Pinheiro, 1985), Daniel Pratt, ancien flic, a vu sa femme assassinée il y a 10 ans et le meurtrier a obtenu un non-lieu. Dégouté, Daniel a démissionné de la police et s’est retiré en … Lire la suite

Publié dans Gros son, L'Envers du décor, Les mots du cinéma, Marre ! | Tagué , , | Laisser un commentaire

[Chrono] 1979-1984/ La Presse du temps des VHS (2/2)


Dans les années 1980, le visionnage domestique se développe avec la diffusion des magnétoscopes et des cassettes au format VHS (« Video Home System »). Apparaît alors une presse spécialisée dans la vidéo aussi nombreuse et souvent éphémère. La référence étant Le … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Comment la gauloiserie « populaire » devient « arty »


Pendant l’été 2019, dans l’édition de samedi-dimanche de Libération, Guillaume Lecaplain a publié une série en 7 épisodes intitulée « Couvrez ce sexe… ». La série se proposait d’explorer « les techniques artistiques de dissimulation intime ». Le dernier épisode, « Mystère et boules de … Lire la suite

Publié dans Crisis ? What crisis ?, L'Envers du décor, Pipole | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Des faubourgs à Bobino, deux versions de la chanson : « Entre Saint-Ouen et Clignancourt »


Au gré d’une petite recherche sur les chansons d’Édith Piaf, nous nous sommes aperçus que deux versions du texte du titre assez célèbre Entre Saint-Ouen et Clignancourt se retrouvaient indifféremment sur la toile, sans la moindre explication, ni référence à … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Philosophons ! | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

[Comme un écho] Fantasmes et désirs antiques d’avant-hier et d’hier


Quand on lit Le Nombril d’Aphrodite. Une histoire érotique de l’Antiquité de Christian-Georges Schwentzel (Payot, 2019) après Pulsions graphiques. Elvifrance pour le meilleur et pour le pire de Christophe Bier (éditions Cernunnos, 2018), on ne peut s’empêcher d’imaginer ce qu’une … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Passerelles entre les arts | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Le taxi et le cinéma de peep-show de Max Pécas


Les films de Max Pécas se déroulent le plus souvent dans une société très bourgeoise. Le Champagne y coule à flot – placement produit oblige – et les protagonistes qui ne voyagent jamais en transport en commun, préfèrent prendre le taxi. Or … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

[Comme un écho] Les Poubelles de Venise


Bien avant que la lagune soit prise d’assaut par les navires géants de croisière, avec leurs nuisances « sonore, visuelle, olfactive, atmosphérique » (Alexandra Schwartzbrod, « Monstres », Libération, 10 août 2019), plusieurs films se sont amusés à jouer avec l’image idyllique et romantique … Lire la suite

Publié dans L'Envers du décor, Marre ! | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire